En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies Accepter

Parures : Saphir

Types de bijoux

60 résultats

- 50% sur les articles en stock ! Pour activer les 50%, cliquez sur le bijou en stock.
-45% sur les articles en commande.

Nos modèles sont présentés en or blanc et peuvent être réalisés en or jaune ou rose 18 carats

BIJOUX SAPHIR ET DIAMANTS 

Découvrez notre sélection de bijoux pour femmes en Saphir et Diamants qui se déclinent en or blanc, or jaune et or rose 18 carats (750 millièmes). Bagues de fiançailles, boucles d’oreilles et colliers sertis de beaux saphirs pour vous apporter la délicatesse et l'originalité.

Tous nos saphirs proviennent du Sri Lanka (dits Saphirs de Ceylan), ils sont d'une couleur bleue éclatante.  Ils présentent peu d'inclusions visibles à l’œil. Selon une pratique autorisée par les gemmologues, nos saphirs ont été traités par la chaleur (voir le Petit Guide du Saphir ci-dessous). 

 

Le Petit Guide du Saphir

Propriétés chimiques et physiques 

Le saphir, comme le rubis, appartient à la famille des corindons (un oxyde d’aluminium). Le corindon peut se présenter sous des couleurs différentes (en raison des éléments chimiques, tels que fer, chrome ou titane qui peuvent y être présents). Un corindon rouge est appelé le « rubis », un corindon bleu – le « saphir » et un corindon d’une toute autre couleur est appelé le « saphir fantaisie » ou le « saphir de couleur ». 

Le saphir est une gemme très dure, notée 9 sur l’échelle de dureté de Mohs, où la note maximale, 10, correspond au diamant. Il a une densité de 4 (la valeur de référence pour le diamant est de 3,5). C'est donc une pierre lourde. Ainsi, comparé à une autre gemme à poids égal mais à une densité plus faible (comme par exemple l’émeraude – 2,7), le saphir apparaîtra plus petit. 

Origine

La source la plus ancienne des saphirs bleus est le Ceylan (aujourd’hui « Sri Lanka »). Les gisements importants se trouvent également en Birmanie et à Madagascar.  Aujourd’hui, les saphirs sont également extraits en Australie, au Cambodge, en Chine, au Kenya, au Laos, au Nigeria ou encore aux États-Unis et au Canada.

Traitement autorisé

Selon une pratique acceptée par les gemmologues, les saphirs sont souvent chauffés à 1300 degrés pour intensifier leur couleur et réduire l’apparence des inclusions. Les saphirs chauffés sont donc considérés comme des saphirs naturels. Des traitements à base d’huile ou de résine ne sont pas autorisés car ils transforment la couleur de la pierre, la rendant ainsi synthétique.

Qualité

Contrairement aux diamants, il n’existe pas de système de notation universel pour les pierres de couleur et pour les saphirs en particulier. A part du poids du saphir, qui est un critère objectif influant sur sa valeur (de sorte que plus la pierre est lourde, plus elle est chère, ceteris paribus), les autres critères de qualité, comme la couleur ou la pureté, ne se laissent pas standardiser aussi aisément que c’est le cas pour les diamants. 

Prenons la couleur : les saphirs présentent une telle variété des nuances de tonalité, en allant de bleu-gris clair, par bleu-vert, jusqu’à bleu -violet profond, qu’il n’est ni possible, ni nécessaire de décréter la supériorité d’une nuance donnée sur une autre. Il est parfois considéré que les tonalités plus sombres sont les plus recherchées et donc plus chères. Cependant, les saphirs bleu clair ont plus de brillance et d’éclat que des pierres d’une couleur plus foncée. 

Les inclusions présentes dans les saphirs ne s’analysent pas non plus de la même manière que celles des diamants. Tout d'abord, les pierres de couleurs sont généralement plus saturées d’inclusions que les diamants. Les saphirs, bien qu’en général moins inclus que les rubis ou les émeraudes, présentent très souvent de légères inclusions, qui ne compromettent en rien leur valeur. Bien au contraire, ces petites marques permettent aux gemmologues de lire la pierre afin de confirmer son caractère naturel, déterminer son origine ainsi que connaître des traitements qu'elle a subis (ex : la chauffe). 

Le « Gold Standard » de la pureté de saphirs ce sont les inclusions non visibles à l’œil nu. Cela est toutefois très rare. D’une manière générale, un saphir est considéré comme étant d’une bonne pureté lorsque la pierre ne contient pas des cristaux noirâtres ou des inclusions facilement visibles à l’œil nu et il est d’une très bonne pureté lorsque les inclusions sont peu visibles à l’œil nu. 

Forme 

Les saphirs sont le plus souvent taillés en oval, ce qui permet de conserver un maximum de poids en partant de la pierre brute. D’autres formes, bien que plus rares, sont les poires (gouttes), les coussins (carré) ou les brillants (ronds)